Biographie

 

     Née en 1988 à Vannes, Coralie Amedjkane fait partie des organistes les plus brillants de sa génération. Elle débute son parcours musical par le piano, instrument pour lequel elle remporte en 2004 le Premier Prix ex-aequo du Concours International de piano de Brest dans la catégorie Ravel. De 1997 à 2005, elle fait partie de la Maîtrise du Conservatoire de Vannes dirigée par C. Le Marec. C’est à l’âge de 12 ans qu’elle décide de débuter l’orgue auprès de J.-P. Maudet. Rapidement, elle entre au Conservatoire à Rayonnement Régional de Paris dans la classe de M.-L. Langlais, puis intègre le Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris dans la classe de M. Bouvard  et d’O. Latry. Au CNSMDP, elle étudie les disciplines d’érudition (analyse, écriture…), l’improvisation avec P. Lefebvre, le chant grégorien, la basse continue (classe de T. Maeder et P. Cazes). Passionnée par les claviers, elle découvre et pratique le clavecin auprès de F. Marmin. Elle conclut ses études d'orgue en 2013 avec l'obtention d'un Master « mention très bien à l'unanimité » en interprétant à l’église de la Trinité à Paris le « Livre d'orgue » d'O. Messiaen. Lors de diverses master-classes, elle a pu bénéficier des conseils des plus éminents organistes tels que M. Chapuis, A. Marcon, T. Koopman, J. Martin-Moro ou encore J. Verdin (pratique de l’harmonium). Soucieuse de se perfectionner , elle poursuit l'étude de l’improvisation avec P. Goussot.  

 

     A 21 ans, C. Amedjkane devient la plus jeune organiste en résidence au Sapporo Concert Hall (Japon). Elle y donne des concerts en soliste et avec orchestre, des cours et masters classes et enregistre son premier disque sur l’orgue français D. Kern. En 2016, elle se produit à la Maison de la Radio à Paris dans le cadre de l’inauguration du nouvel orgue Grenzig. Son activité de concertiste l’amène à se produire tant en France qu’à l’étranger, en solo, en musique de chambre, avec orchestres et chœurs. Elle a joué sur les orgues des cathédrales de Paris, Chartres, Bourges, Nevers, Orléans et sur de nombreux instruments d’esthétiques très variées. Elle s’est fait entendre dans les festivals de Radio-France & Montpellier, La Chaise-Dieu, Comminges, Les Celtiques de Guérande, etc. Depuis 2015, elle fait partie de l’ensemble de musique baroque Athénaïs (enregistrement d’un disque : Regina Coeli). 

 

     Musicienne éclectique, C. Amedjkane aborde l’ensemble du répertoire d’orgue, de la musique Renaissance à celle du XXIème siècle. Une de ses principales préoccupations en tant qu’artiste est de proposer des programmes de récitals originaux qui aient du sens, afin que l’auditeur vive une véritable immersion esthétique et philosophique. Désireuse de montrer que l’orgue est un instrument bien vivant dans le monde de la culture et de la création, elle s’emploie avec passion à faire découvrir la musique contemporaine, telle celle de V. Paulet, T. Escaich, J.-C. Gandrille, etc. Sa conviction profonde quant à l’importance de la médiation chez l’artiste la pousse à proposer des concerts didactiques. Musicienne douée d’une grande sensibilité, elle est reconnue à la fois pour la finesse et la force de son jeu, ainsi que pour la grande palette de couleurs de ses prestations. 

 

    C. Amedjkane est titulaire de l’orgue Abbey/Londe de l’église St-Nicolas/St-Marc de Ville d’Avray (92). Passionnée par la pédagogie, elle obtient en 2016 le Certificat d’Aptitude. Elle enseigne actuellement l’orgue au CRD de Beauvais.  Depuis 2016, elle est membre de la Commission Nationale du Patrimoine et de l’Architecture (section orgues et instruments de musique).